Mon parcours

Je suis née en 1954 et de nationalité allemande. Je vis en France depuis 1982, suis mariée, mère de trois enfants et grand-mère.

En Allemagne, mes études m’ont menée vers l’enseignement et j'ai débuté comme professeur spécialisée pour enfants et adolescents présentant des problématiques d'apprentissage et de comportement. J’ai travaillé quelques années dans une école spécialisée qui propose des cours thérapeutiques dans des classes à petit effectif.

Arrivée en France, j'ai effectué des traductions et repris des études d'allemand à la Faculté des Lettres de Grenoble. J'ai enseigné l'allemand pendant 16 ans à l'Ecole Supérieure de Commerce de Grenoble.

Dans le même temps, mon désir de travailler à nouveau dans le domaine de la Relation d'aide et de la Psychothérapie est resté très fort. J'ai par conséquent suivi le cycle théorique de la « Formation à la Psychanalyse Familiale » avec Jacques Durand (Maître de Conférences de Psychologie Clinique et Pathologique à l'Université des Sciences Sociales de Grenoble) entre 1985 et 1986.

Je suis devenue praticienne en Relation d'aide et de Psychothérapie après avoir suivi l’enseignement de l'Institut d'EmètAnalyse et d'Analyse TriDimensionnelle de Uzès . Dans le cadre de cette formation, j'ai fait un travail de recherche particulièrement approfondi sur les problèmes de :

Pendant ma formation, j'ai effectué deux stages pratiques :

  • en maison de retraite
  • au GISME (Centre d'Addictologie)

 

Je me suis également formée à:

  • la victimothérapie avec Bruno Dal-Palu (Docteur en psychanalyse, psychologue et enseignant de MRH à l’Université d’Avignon, Conférencier et auteur de nombreux articles, a publié également : « L’énigme testamentaire de Lacan ») et Myriam Goffard (Psychanalyste, psychothérapeute, consultant-coach, fondatrice et directrice de l'Institut d'études en Analyse)
  • l' accompagnement du deuil périnatal avec Maryse Dumoulin (Médecin hospitalier CHRU de Lille, Maître de Conférences et Présidente de l'Association VIVRE SON DEUIL)

 

J'anime depuis plusieurs années des conférences, des groupes de parole, des stages de développement personnel et des formations en institution (CNFPT).

 

Et, comme il se doit pour un praticien en Psychothérapie, mon travail en tant que praticienne en psychothérapie est accompagné régulièrement par des superviseurs professionnels.

 

Le but de la thérapie est de:

  • permettre à l'individu de savoir faire avec ce qui n'était que source de souffrance, de savoir désormais s'en protéger au lieu de sen défendre
  • savoir concilier ses propres besoins et désirs en étant de plus en plus en cohérence avec soi-même, avec les besoins et désirs des autres qui sont à respecter aussi.